in

Étrange et fascinant Sumatra Occidental

Crédits : iStock
Crédits : iStock
Étrange et fascinant Sumatra Occidental
noté 5 - 1 vote

À cheval sur l’équateur, Sumatra, la plus grande et la plus occidentale des Iles de la Sonde, conjugue une incroyable diversité et richesse naturelle avec une étonnante multiplicité culturelle. Ses luxuriantes forêts tropicales abritent un grand nombre d’espèces animales et végétales rarissimes. La chaîne volcanique qui s’étend sur 1700km le long de l’océan indien offre des paysages grandioses de montagnes au pied desquelles s’étalent des plages paradisiaques. Constituée en une dizaine de provinces, elle se compose  d’une mosaïque de peuples étonnants aux identités toutes très marquées et aux règles sociétales singulières.

La splendeur de ses paysages et l’originalité de ses multiples tribus font bien évidemment de Sumatra une destination  rêvée pour les amoureux d’exotisme.

L’atterrissage à l’aéroport de Padang au centre de la côte ouest de l’île dépose le visiteur dans la province de Sumatra Barat ( Sumatra occidental). Territoire des Minangkbau, peuple aux  traditions matrilinéaires ancestrales, la province de Sumatra Barat s’impose certainement comme la plus spectaculaire des provinces de Sumatra et sa seule découverte ne suffit souvent pas à un unique voyage.

La côte et les îles Mentawai

Îles côtières paradisiaques, plages et fonds marins merveilleux, monts volcaniques et lacs de cratères aux paysages envoûtants, réserves naturelles d’espèces uniques, plaines et plateaux fertiles, villages pittoresques et accueillants aux coutumes ancestrales uniques composent sur une superficie de 42899km2  la province de Sumatra Barat.

Avec un littoral long d’environ 500km et un chapelet d’iles qui constitue l’archipel de Mentawai et qui s’égrène à un peu plus d’une centaine de kilomètres au large, Sumatra Barat a tout pour séduire non seulement les amoureux de plages, de plongée et de surf mais aussi les voyageurs avides de nature sauvage et de rencontres culturelles.

Des îles Mentawai, Siberut, la plus au nord et la plus grande est aussi la plus visitée d’entre elles. Recouverte d’une épaisse forêt tropicale, elle est parsemée des habitations traditionnelles, les “uma”, du peuple Mentawai qui occupe l’île, peuple animiste et naturiste pour qui la beauté, qui se matérialise par des tatouages souvent sur tous le corps, et l’harmonie avec la forêt sont des aspects essentiels de l’existence. L’archipel, séparé de Sumatra par la fosse du détroit de Mentawai depuis plusieurs centaines de milliers d’années (période du Pléistocène moyen) a permis à plus d’une vingtaine d’espèces endémiques de s’y développer. Chacune des quatre îles de l’archipel  bénéficie de conjonctures naturelles propices à la formation de vagues idéales pour la pratique du surf.

D’immenses richesses intérieures

 A l’intérieur des terres de la province, à un peu moins de cent kilomètres au nord de la trépidante Padang, la ville de Bukittinggi, au sommet d’une colline verdoyante fait figure de havre de paix. Au cœur du pays des Minangkabau, BuKittinggi, accueillante et étonnante par ses coutumes et l’architecture de ses toits en forme de cornes de buffle, constitue une étape vers la réserve naturelle de Rimba Panti précédée par la réserve de Raflesi qui protège la gigantesque fleur endémique du même nom. A l’ouest de Bukitinggi, le Danau Maninjau, un  lac de cratère profond aux eaux fraîches et limpides promet, à tout moment, beauté et sérénité. Au sud de BuKittinggi, le village de Pandai Sikat où se pratique l’art ancestral du tissage des “kain songket”, cotonnades et soieries mêlées de fil d’or et d’argent mérite le détour. A l’est, entre Bukitinggi et Batusangkar, champs fertiles et rizières se succèdent. A deux heures au sud de Padang, c’est le Parc National Kerinci Seblat dominé par le volcan actif Kerinci qui s’étend sur 140000km2avec jungle, massifs montagneux et espèces rares et endémiques.

Attachante et unique par bien des points, complexe et multiple, la région de Sumatra Barat, aux confins ou plutôt au commencement du monde terrestre possède des richesses naturelles et humaines tellement rares et précieuses qu’elle se pose finalement en point du monde hors du monde que l’on se doit de protéger tout en tirant des enseignements.


Crédits Wikimedia Commons

L’incroyable Parc national du Grand Canyon américain

Val Thorens : visite de la plus haute station de ski d’Europe !