in

Japon : les 8 plus beaux temples à voir absolument !

Ginkaku ji Kyoto temples japon
Crédits : Pixabay / Mariamichelle
Japon : les 8 plus beaux temples à voir absolument !
noté 5 - 3 votes

Le Japon est une destination aussi traditionnelle que moderne qui parvient très bien à faire le lien entre une histoire chargée et un développement sans précédent. Et forcément, lorsqu’on parle de l’histoire du Japon, on aborde bien évidemment la question des très nombreux temples encore parfaitement préservés dans tout le pays.  Ces magnifiques édifices, construits initialement en tant que lieux de culte pour les rites bouddhistes, sont toujours utilisés à cet effet même s’ils représentent aussi de véritables attractions touristiques. L’île compte près de 70 000 temples plus impressionnants les uns que les autres, difficile donc de n’en faire qu’une petite sélection. Néanmoins, il faut bien reconnaître que certains sortent réellement du lot tant ils sont splendides.

1) Le Kinkaku-ji à Kyoto

Kinkaku ji Kyoto temples japon
Crédits : Wikipédia

Recouvert de feuilles d’or, ce temple également appelé « Le Pavillon d’or » porte donc très bien son nom. Initialement construit en 1397, ce majestueux bâtiment est incendié en 1950 par un moine. S’il est entièrement détruit à la suite de ce drame, le parc exceptionnel qui l’entoure est quant à lui parfaitement préservé. Il sera finalement reconstruit à l’identique en 1955 avec une couche de feuilles d’or encore plus épaisse que sur la précédente version. Il s’agit d’ailleurs de la seule différence de ce nouveau temple avant l’ancien. Si à la suite de l’incendie, le temple est retiré de la liste des trésors nationaux, le parc y reste quant à lui inscrit.

2) Le Meji-jingu à Tokyo

Meiji-jingu Tokyo temples japon
Crédits : Steve Cadman / Flickr

Le Meji-jingu est un sanctuaire shintoïste qui se trouve dans le parc Yoyogi, en plein cœur de Tokyo. Il s’agit d’un lieu (constitué de deux complexes) absolument incontournable si vous visitez la capitale japonaise. Il accueille aujourd’hui encore de nombreuses cérémonies comme des mariages dans un cadre à couper le souffle. Vous pourrez également y trouver un sanctuaire dédié à l’empereur Meiji et à son épouse.

3) Le Kiyomizu-dera à Kyoto

Kiyomizu dera Kyoto temples japon
Crédits : Wikipédia

Enregistré au patrimoine mondial culturel de l’UNESCO, ce temple est certainement l’un des plus connus et des plus visités de Kyoto. Situé à l’est de la ville, il daterait de 778, même si l’édifice actuel date de 1633. Ce temple absolument formidable possède même une grande cascade dans son enceinte. L’eau provient en effet des collines avoisinantes et aurait des propriétés thérapeutiques.

4) Le Senso-ji à Tokyo

Senso ji Tokyo temples japon
Crédits : Wikipédia

Le Senso -ji est un temple bouddhiste et c’est aussi le plus vieux de la capitale japonaise. Sa construction s’achève en effet en 628 à la suite de l’idée de trois hommes qui consacrèrent leur vie à prêcher la voie bouddhiste. Lorsque vous arrivez au temple, vous pouvez profiter d’un panorama absolument fantastique et découvrir la ville de Tokyo sous un nouvel angle.

5) Le Toda-ji à Nara

Toda ji Nara temples japon
Crédits : Wikipédia

Il s’agit là d’un grand temple bouddhique dans lequel toutes les branches du bouddhisme japonais sont étudiées. Vous trouverez dans cet imposant bâtiment la plus grande construction en bois du monde : le Daibutsu-den, dans laquelle se trouve une géante statue en bronze du bouddha. En vous y rendant, vous aurez donc l’occasion de faire de magnifiques photos.

6) Le Nikko Tosho-gu à Nikko

Nikko Tosho gu Nikko temples japon
Crédits : Wikipédia

Ce grand temple est en fait un sanctuaire construit en 1617 sur les ordres du shogun de l’époque, afin d’honorer les vœux de son défunt père. Son architecture diffère des autres temples japonais plus traditionnels, c’est d’ailleurs pour cela qu’il s’agit d’un lieu si touristique classé au patrimoine mondial de l’humanité. Le Nikko Tosho-gu est principalement connu pour être le lieu préféré de nombreux singes.

7) Le Ginkaku-ji à Kyoto

Ginkaku ji Kyoto temples japon
Crédits : Pixabay / Mariamichelle

Également appelé « Le Pavillon d’Argent », ce temple a été imaginé pour faire concurrence au Kinkaku -ji (« Le Pavillon d’or »). Construit en 1482, il devait donc initialement être recouvert d’argent, mais à cause de la guerre Onin, ce ne sera jamais fait. Ce beau bâtiment est souvent pris pour exemple afin de démontrer le raffinement et la simplicité de la culture japonaise. Les Japonais pensent d’ailleurs eux-mêmes qu’il est bien mieux ainsi que s’il était couvert d’argent.

8) Le Hoyu-ji à Nara

Hoyu ji Nara temples japon
Crédits : Wikipédia

Les bâtiments les plus anciens de ce temple auraient été construits aux alentours de 710 et seraient donc les constructions en bois les plus vieilles au monde. Ce beau temple sans artifices est d’ailleurs devenu en 1993 le premier site japonais inscrit sur la liste du patrimoine mondial. Il est également important de savoir qu’il regorge d’objets d’art de très grande valeur.

Sources : Topito, Terres japonaises, Voyager en photos

Articles liés :

Japon : voici l’une des pires routes de montagne au monde

Jigokudani, l’étonnante vallée des singes des neiges

Nagoro, l’étrange village de poupées de paille japonais