in

9 lieux à préserver de l’Homme et ses ravages

Crédits : montage Decouvrirlemonde.fr
9 lieux à préserver de l’Homme et ses ravages
noté 5 - 3 vote[s]

Depuis maintenant un bon moment, le tourisme s’est développé et la majorité des pays se sont ouverts aux étrangers. Ainsi, il est désormais de voyager partout dans le monde et de visiter des sites plus exceptionnels les uns que les autres. Malheureusement, beaucoup de ces sites se dégradent avec le tourisme et notamment les sites naturels. Aussi, la mondialisation augmente le besoin en ressources, ce qui endommage également notre jolie planète.

Nous pouvons ainsi considérer que la faune et la flore sont soumises aux actions des hommes. Nous sommes donc responsables et à notre petite échelle de touristes, nous pouvons prendre quelques mesures pour limiter les dégâts de l’Homme.  Voici 9 endroits naturels magnifiques encore sauvegardés des humains qu’il faut protéger à tout prix.

Tepui, Venezuela

Ce haut plateau aux contours bien marqués est un lieu exceptionnel très bien conservé. Il atteint jusqu’à 3 050 mètres d’altitude et abrite des cascades impressionnantes ainsi que des oiseaux et une flore remarquable.

Tepui, Venezuela
Crédits : Wikipédia

Comme on peut l’observer sur ces photos, les Hommes n’ont rien construit aux alentours de cette merveille de la nature.

Tepui, Venezuela
Crédits : Wikipédia

La fosse des Mariannes

Située dans l’océan Pacifique, il s’agit de la fosse océanique la plus profonde sur cette Terre. Ce cratère souterrain descend jusqu’à 11 km sous le niveau de la mer. C’est-à-dire que si le mont Everest se trouvait dans cette fausse, il resterait encore plus de 1,5 km de plongée pour l’atteindre. À cause de cette profondeur, la pression y est extrême. C’est pour cela que très peu de personnes s’y sont aventurées. Elle abriterait des monstres marins uniques au monde.

Malheureusement, des chercheurs ont trouvé un sac plastique au fond de cette fosse en 2018.

Fosse marianne
Crédits : Wikipédia

Îles Chelbacheb, Palaos

Ces îles situées dans l’ouest de l’océan Pacifique sont pratiquement inhabitées et inexploitées par les humains. Ces 450 îles îlots sont entourées d’une barrière de corail. C’est dans cet archipel que vous retrouverez le lac aux méduses, un des seuls lieux touristiques du coin.

Îles Chelbacheb
Crédits : Flickr

La Patagonie

La Patagonie est un des lieux les moins habités de la Terre. C’est une région touristique, mais certains endroits restent très peu visités et très bien conservés. Là-bas, on peut dire que la nature reste dominante par rapport à l’activité humaine. Les paysages y sont grandioses et de nombreuses espèces animales y habitent.

Patagonie
Crédits : Pixabay

Il est important que le tourisme et les autres activités polluantes y soient modérés afin de préserver au maximum ce patrimoine naturel. Si le climat venait à y changer, de nombreuses espèces animales disparaîtraient.

Patagonie
Crédits : Pixabay

L’île de North Sentinel

Le parc national Tsingy de Bemaraha à Madagascar

Ce véritable labyrinthe de roches est constitué de 157 000 hectares de minéraux tranchants. C’est la pluie des moussons qui a sculpté le calcaire en un paysage pointu à l’aspect unique au monde. C’est là-bas que vivent les fameux lémuriens de Madagascar. C’est grâce à son accessibilité difficile que cette région est très peu visitée et que ce site peut être très bien conservé des ravages de l’Homme.

Tsingy, Madagascar
Crédits : Flickr
Crédits : Wikimedia Commons / Zigomar

La forêt équatoriale Amazonienne

Malgré le fait que le tourisme soit une activité pratiquée en Amazonie, une grande partie de ce territoire reste très peu explorée. En effet, avec sa superficie de 5,5 millions kilomètres carrés, de nombreux lieux de cette immense forêt restent sauvegardés.

forêt Amazonienne
Crédits : Pxhere

Comme vous le savez, il est très important de lutter contre la déforestation de cette forêt, car en plus d’abriter des espèces animales très rares, elle agit comme le poumon de la Terre.

Paresseux, Amazonie
Crédits : Wikipédia

Le désert de Namib

Ce désert est considéré comme le plus ancien au monde. Sa densité est elle aussi exceptionnelle avec 80 900 kilomètres carrés. Seule la partie nord du désert de Namib est visitée par des touristes, mais le reste du désert reste vide de toute activité humaine, ce qui explique pourquoi il est si bien sauvegardé.

dunes Sossusvlei, Namibie
Crédits : Max Pixel
Désert du Namib
Crédits : Flickr/Werner Bayer

Le Fiordland, Nouvelle-Zélande

Au sud de la Nouvelle-Zélande, ce parc national se trouve dans une région très peu peuplée où la nature est sauvage. Ce décor incroyable reste préservé de l’Homme, car de nombreuses mesures de protection sont instaurées dans ce parc.

Fiordland, Nouvelle-Zélande
Crédits : Wikipedia
Fiordland, Nouvelle-Zélande
Crédits : Flickr

Bien évidemment, tous les lieux de notre belle planète sont à préserver des ravages de l’Homme. Malheureusement, le mal est déjà pour certaines destinations et les dommages sont irréversibles.

Vous aimerez aussi :

Les Tsingy : l’étonnant labyrinthe de pierre à Madagascar

Ushuaïa : que faire dans la ville surnommée “le bout du monde” ?

Top 10 des meilleurs pays peu touristiques