in , ,

Les fascinantes cités souterraines de Cappadoce

Cappadoce Turquie
Crédits : Pixabay
Les fascinantes cités souterraines de Cappadoce
noté 5 - 1 vote

La Cappadoce est le pays des villes souterraines. On compte pas moins de 36 cités troglodytes dans cette région de Turquie et plus de 250 refuges souterrains répertoriés. Pendant des siècles elles ont abrité des populations qui tentaient d’échapper aux envahisseurs. Ce sont les tufs volcaniques particulièrement faciles à tailler qui ont permis le creusement de tant de villes souterraines en Cappadoce. Il existe aussi un réseau de rivières de sources souterraines suffisamment dense pour offrir de quoi subsister aux réfugiés troglodytes. Ces villes ont une origine incertaine. On pense que la plupart d’entre elles dateraient de l’époque hittite, soit quelques milliers d’années avant notre ère et qu’elles auraient été occupées par les populations chrétiennes persécutées par les Arabes et les Turcs. 

Derinkuyu est la plus importante des cités souterraines de Cappadoce. Elle s’étale sur onze niveaux et descend à 85 m de profondeur. Elle a été découverte dans les années 1960 par un autochtone qui réaménageait une maison. La ville dispose d’un système réseau complexe de galeries pouvant se compartimenter à tout moment. Aux entrées se trouvait un système qui permettait de fermer les portes de l’intérieur. Dans la cité on trouve tout le confort pour accueillir une communauté humaine et son bétail : cuisines, étables, églises, tombes, aqueducs et puits de ventilation. Seule la moitié de la cité souterraine serait accessible au public et on suppose qu’il existe des galeries reliant Derinkuyu à d’autres villages troglodytes alentours. L’autre grande cité souterraine de Cappadoce est Kaymakli. Elle est plus étendue que sa consœur Derinkuyu mais moins profonde. Elle s’étend sur huit niveaux dont quatre seulement sont accessibles au public.

Cappadoce Turquie
Crédits : Pixabay

Une cité plus importante encore aurait été découverte sous l’ancien château byzantin de la ville de Nevşehir par une équipe de chantier. Celle-ci serait non seulement plus vaste que Kaymakli ou Derinkuyu  mais aussi, de manière certaine, plus ancienne. Les premières estimations faisaient remonter sa construction à plus de 5000 ans avant notre ère. Un tunnel de 7 km a été mis à jour. Les chercheurs pensent que ces galeries souterraines servaient sans doute au transport de marchandises en temps de troubles. Qui sait ce que nous cachent encore les entrailles de la mystérieuse Cappadoce ?

cappadoce Turquie
Crédits : Pixabay

Sources : Epoch Times , goreme , lepetitjournal

Vous aimerez aussi :

7 monuments détruits par la guerre en Syrie

Les 4 monuments à ne pas manquer en partant à Athènes

Pourquoi vous ne devriez pas mettre les pieds au Portugal