in ,

Corée du Sud : les 6 choses à faire avant de partir

Crédits : iStock

La Corée du Sud est un pays qui attire de plus en plus de touristes. On le connaît notamment pour sa capitale, Séoul, qui est la plus grande ville du pays, et qui abrite une population d’environ onze millions d’habitants. Ce n’est bien évidemment pas la seule chose à voir en Corée du Sud, car le pays possède également des côtes maritimes incroyables, ainsi que des plaines et des plantations à couper le souffle. Toutefois, avant de vous y rendre, vous allez devoir remplir quelques formalités, pour pouvoir profiter pleinement de votre séjour une fois sur place.

1) Choisir la bonne période

Comme pour chaque pays, la Corée du Sud possède un climat qui n’est pas toujours très favorable aux touristes à certaines périodes. En effet, visiter un pays sous la pluie et la grisaille n’est pas vraiment réjouissant, et tous les touristes ou presque cherchent plutôt le beau temps, avec des températures agréables, mais pas trop chaudes non plus. Si vous envisagez de vous rendre en Corée du Sud, vous devez savoir que les saisons sont très distinctes dans ce pays. En effet, les hivers peuvent être très rudes, et à l’inverse, les étés trop lourds. Mieux vaut donc y aller pendant les mi-saisons, c’est-à-dire en avril, mai et juin pour le printemps, et en septembre, octobre et novembre pour l’automne.

2) La demande de visa

Pour pouvoir vous rendre en Corée du Sud, vous devez avant toute chose obtenir certaines autorisations qui vont vous permettre d’entrer sur le territoire. On retrouve notamment l’autorisation électronique de voyage K-ETA (Korea Electronic Travel Authorization). Comme son nom l’indique, obtenir un K-ETA pour la Corée du Sud revient à faire une demande électronique, dont le prix est fixé à 10 000 ₩ (environ 8 €). Ce document permet ainsi aux personnes qui se rendent en Corée pour le tourisme, rendre visite à des proches, participer à des évènements ou à des réunions et à des fins commerciales (non lucratives) d’entrer sur le territoire. En ce qui concerne le visa, il n’est pas utile pour les ressortissants de l’Union européenne si le séjour ne dépasse pas 90 jours.

3) Des précautions sanitaires

Comme pour beaucoup de voyages dans des pays lointains, vous devez impérativement prendre quelques précautions sanitaires avant votre départ. Si en Corée du Sud, il n’y a pas de vaccins obligatoires pour les touristes, selon la durée de votre séjour et les zones visitées, vous devrez peut-être vous faire vacciner contre l’encéphalite japonaise. Une fois sur place, vous devez prendre quelques dispositions pour éviter certaines maladies potentiellement graves. Mieux vaut donc boire de l’eau uniquement en bouteille, vous laver les mains très régulièrement, et vous prévenir des piqûres de moustiques.

4) Faire le change de devise

La Corée du Sud se situe à l’autre bout de monde, et ne possède donc pas la même devise que la France, et l’Europe plus globalement. Avant votre départ, et pour éviter les problèmes une fois sur place, pensez à changer une partie de votre monnaie en won sud-coréen. En effet, selon certaines cartes de crédit et certaines banques, il n’est pas possible de retirer de l’argent liquide dans certains pays étrangers, ou alors très peu. Plutôt que de vous retrouver sans possibilité de payer une fois sur place, pensez à partir avec une certaine somme d’argent sur vous.

5) Prévoir un parcours

La Corée du Sud n’est pas un pays très vaste, mais pour lequel il est tout de même nécessaire de se prévoir un parcours. En effet, les paysages sont tellement différents d’un endroit à l’autre du pays qu’il ne faudrait pas en manquer une miette. Vous allez très probablement arriver directement à Séoul, pour ensuite peut-être parcourir le pays. Pour ce genre de voyage, mieux vaut ne pas s’y prendre à la dernière minute pour élaborer un circuit qui permettra de tout voir.

6) Partir l’esprit léger

Comme pour n’importe quel autre voyage, vous devez prendre le temps avant de partir pour faire le vide autour de vous, afin de partir l’esprit léger. Que ce soit sur le plan professionnel ou personnel, prenez le temps de tout régler afin de profiter vraiment de votre voyage une fois sur place. Vous n’aurez peut-être pas l’occasion de retourner un jour en Corée du Sud, faites donc en sorte de mettre toutes les chances de votre côté pour en profiter pleinement.