in

Kenya : découvrez les merveilles de la vallée du Grand Rift

Nairobi, Kenya. Crédits : Gabriel P/Unsplash

Les paysages africains sont d’une beauté rare que l’on pourrait qualifier de surnaturelle. Le continent est composé d’une diversité climatique impressionnante, lui permettant d’abriter une faune et une flore caractéristiques regroupant des milliers d’espèces. Au Kenya, ce sont des lacs, des îles, ainsi que des chaînes de montagnes qui créent une atmosphère toute particulière. À l’ouest du pays, la vallée du Grand Rift est une perle de biodiversité dont le décor enchante les randonneurs curieux de vivre de nouvelles aventures.

Sommaire

Une immense étendue sauvage

La vallée du Grand Rift au Kenya s’étale du nord au sud sur une distance de 7000 kilomètres. En tout, ce sont 8 lacs qui baignent ses terres, dont deux contenant de l’eau douce. Ces bassins se sont créés suite à la formation d’une grande faille que longe la vallée. Celle-ci continue d’ailleurs de s’élargir chaque année de plusieurs millimètres, donnant lieu à une fracturation propre aux terres d’Afrique de l’Est. La formation de volcans, certains étant toujours actifs aujourd’hui, a contribué à la fertilité de la terre et donc à la création de la vie. Les forêts et la steppe africaine s’alternent tout comme les innombrables animaux qu’il est possible d’y croiser.

zebres kenya vallee du grand rift
Crédits : 12019/Pixabay

Il s’agit donc d’un lieu unique au monde qui offre la possibilité d’entrer en harmonie avec la nature. Les amoureux de randonnée ou de safari seront comblés par la découverte de ce territoire impressionnant et haut en couleur.

Des réserves naturelles incomparables

Chacune va de pair avec un lac. Le parc de Massaï Mara est sans doute le plus visité de la vallée du Grand Rift. Vous pouvez y rencontrer des membres de la tribu Massaï s’occupant de leurs troupeaux. Le lac Victoria situé à proximité rend les lieux encore plus exceptionnels et également très attractifs pour les animaux. Les hippopotames se baignent dans les eaux du lac tandis que les gazelles ou encore les grands félins s’en abreuvent. Il s’agit aussi d’un point de passage privilégié par les zèbres et les gnous lors de leur migration annuelle.

massai mara kenya vallee du grand rift
Ciel étoilé du Massaï Mara. Crédits : Robin Stuart/Unsplash

Rendez-vous dans la réserve de Samburu pour un tout autre climat : celui d’une plaine désertique associée à une oasis somptueuse. Parsemée d’acacias et de palmier, elle fait le bonheur de la faune lorsque les températures deviennent extrêmes. Des espèces rares et protégées résident dans cet endroit atypique. Éléphants, girafes et autruches se côtoient, soulignant là encore la biodiversité sans précédent qui réside dans la vallée du Grand Rift.

Dépaysement garanti

Les sentiers du mont Logonot se situent à 2700 mètres d’altitude, de quoi aborder les paysages kenyans d’un autre point de vue ! Les guides locaux se feront un plaisir de vous emmener traverser de véritables tableaux naturels qui vous en mettront plein les yeux. Au sommet de la montagne, les cratères de volcans, les lacs et les prairies s’offrent à vous sous leur plus beau profil.

lac de nakuru vallee du grand rift kenya
Lac de Nakuru. Crédits : JimboChan/Pixabay

À Nakuru, la grande population de flamants roses vous donnera l’impression de vivre uniquement parmi eux. S’ils apprécient la fraîcheur de l’eau du lac, ce ne sont pas les seuls. Des centaines d’espèces d’oiseaux différentes prolifèrent sur ses eaux cristallines. Les rhinocéros noirs sont protégés grâce au parc national qui englobe le bassin. Ce dernier offre la possibilité d’effectuer des safaris en liberté, vous laissant seul face à la faune africaine et à ses nombreuses surprises.

Est-ce que partir explorer la vallée du Grand Rift au Kenya vous tente ?

Sources : Routard, Le voyage autrement

Vous aimerez aussi :

Tanzanie : l’exceptionnel et étrange lac Natron

Afrique du Sud : les raisons pour lesquelles vous devriez visiter ce pays

Tanzanie : de la savane aux plages paradisiaques