in

Chine : les vestiges inattendus de la cité de Shimao

Crédits : capture vidéo YouTube. Images de synthèses du site archéologique de Shimao en Chine.
Chine : les vestiges inattendus de la cité de Shimao
noté 5 - 1 vote[s]

Les archéologues chinois étaient bien loin de s’imaginer trouver un tel trésor dans la province de Shaanxi, dans le centre-ouest du pays. Pourtant, ils ont découvert pour la première fois en 1976 une immense cité abandonnée vieille de plus de 4 300 ans. Nommée Shimao, on ignore encore beaucoup de choses sur cette ville remplie de secrets bien gardés qui ne cesse de nous surprendre.

Une cité ancienne encore très mystérieuse

Plus les années passent et les années avancent, plus les vestiges de Shimao impressionnent les archéologues et les passionnés du monde entier. En effet, les fouilles archéologiques ont premièrement permis de constater l’existence de Shimao dont ils ignoraient totalement l’histoire. Les spécialistes indiquent qu’il s’agissait certainement de la ville la plus grande au monde à son époque avec ses 400 hectares et plus de 400 demeures, il y a plus de 4 000 ans. Déjà jusque là, la cité impressionnait, mais c’était sans savoir les découvertes qui allaient être faites dans les années à venir. Pendant l’été 2018, les archéologues ont révélé une découverte extraordinaire. Il s’agit de l‘immense pyramide de Shimao. Celle-ci n’est pas tant grandiose pour sa hauteur, mais plus pour sa largeur qui rivalise largement avec les pyramides d’Égypte. En effet, sa base mesure pas moins de 24 hectares pour une hauteur d’environ 70 mètres.

Contrairement aux pyramides égyptiennes et mexicaines, celle-ci n’aurait pas une fonction religieuse ou funéraire. Au contraire, il s’agissait selon les scientifiques d’un lieu de vie où seule l’élite pouvait entrer. Ils ajoutent également que ce lieu servait à la production artisanale pour cette même classe sociale. De nombreuses trouvailles permettent aux archéologues et historiens de rassembler les différentes pièces du puzzle et de peut-être bientôt percer le mystère de Shimao. Par exemple, des gravures, des sculptures ou encore des crânes de jeunes femmes sacrifiées ont été découverts au cours de ces dernières années sur ce site hors normes.

pyramide de Shimao, Chine
Crédits : capture vidéo YouTube. Images de synthèses du site archéologique de la pyramide de Shimao en Chine.

Des vestiges plus anciens que la Grande Muraille de Chine

Pendant un temps, les scientifiques travaillant sur ces fouilles pensaient que les ruines des remparts de la ville appartenaient à la Grande Muraille de Chine. Après des recherches plus approfondies, les résultats officiels montrent que la cité de Shimao, sa pyramide et ses remparts sont plus anciens que le site le plus connu de la Chine.

On peut considérer que la cité ancienne de Shimao remet en question l’histoire chinoise puisque les historiens ignoraient qu’une civilisation vivait dans cette partie du pays à cette époque. En réalité, les autorités voient dans ce site archéologie la première preuve matérielle de l’existence de la dynastie des Xia.

Shimao en images

Sources : Sciences et Avenir, Sciences-Faits-Histoires, Maxisciences

Vous aimerez aussi :