in

Pourquoi aller au Guatemala, ce pays souvent associé à une mauvaise image ?

Volcan Guatemala
Crédits : Pixnio
Pourquoi aller au Guatemala, ce pays souvent associé à une mauvaise image ?
noté 5 - 4 votes

Le Guatemala est un magnifique pays d’Amérique centrale situé entre le sud du Mexique, le Belize, le Salvador et les Honduras. Il possède des sites naturels et historiques exceptionnels. Malgré la beauté de ce pays, très peu de touristes osent s’y aventurer. En effet, le climat d’insécurité refroidit rapidement ses éventuels visiteurs. Mais est-ce vraiment un pays dangereux ? Si oui, comment organiser un voyage au Guatemala sans prendre trop de risques ?

La sécurité

La sécurité est le frein majeur pour les touristes. En effet, nous sommes tous d’accord pour dire qu’il est inutile de se mettre en danger lors d’un voyage. La réalité est que le Guatemala est un pays où la sécurité n’est pas des plus rassurantes. La délinquance y est importante et est notamment liée aux différents trafics. Aussi, les touristes non accompagnés peuvent être parfois agressés et dépouillés. L’insécurité concerne également les routes du pays. Celles-ci ne sont pas souvent en bon état et provoquent de nombreux accidents. La nature n’est également pas toujours clémente dans ce pays. Entre les fortes pluies, les tremblements de terre et les éruptions volcaniques, ce n’est pas très rassurant… Vous savez désormais pourquoi le Guatemala a écopé d’une image négative.

Mais pas de panique ! En prenant de nombreuses mesures et en étant prudent, il n’y a pas de raison de se priver de visiter ce magnifique pays.

L’organisation d’un voyage dans ce pays

Pour voyager au Guatemala, préférez les voyages organisés par des agences de voyages. Celles-ci pourront vous conseiller sur les lieux à voir et les lieux à éviter. Ces professionnels du voyage pourront vous diriger vers des hôtels sécurisés, ainsi que vers des transports sans risques. Aussi, pour éviter au maximum les agressions ou autres désagréments, pourquoi pas ne pas partir avec un groupe ?

Si vous préférez vous débrouiller tout seul, voici quelques conseils qui pourraient bien vous être utiles :

  • Louez un 4×4 avec des portes verrouillables, de préférence avec un chauffeur ;
  • Ne vous aventurez pas dans des petites routes et ne conduisez pas la nuit ;
  • Optez pour une assurance avec rapatriement (mieux vaut éviter les hôpitaux du pays) ;
  • Évitez de prendre les transports en commun ;
  • Pour les grands déplacements, préférez prendre l’avion ;
  • Informez-vous des règles de sécurité du pays et des zones à éviter sur les sites officiels ;
  • Lisez bien les commentaires de voyageurs français avant de réserver un logement.

Les sites incontournables

Une fois sur place devant les paysages à couper le souffle et une culture dépaysante, vous oublierez certainement tous les mauvais aspects cités plus tôt dans cet article. Voici quelques exemples de lieux à ne surtout pas rater si vous vous décidez à voyager au Guatemala.

Les ruines mayas Tikal

Au nord du pays, au sein d’une forêt tropicale, se trouvent les fameuses ruines mayas appelées Tikal. Il s’agit de l’un des plus grands sites archéologiques de la civilisation maya précolombienne et il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. Au rendez-vous : découverte de monuments et d’une histoire plus qu’intéressants, ainsi qu’un dépaysement garanti !

ruines maya Tikal
Crédits : Pixabay

Le lac Atitlàn

Il s’agit du lac le plus connu et le plus visité du pays. De nombreuses personnes affirment que ce lac est certainement le plus beau au monde. Celui-ci est situé à environ cent kilomètres de la capitale et est à 1 562 mètres d’altitude. La vue y est imposante, on y voit deux volcans parfaitement formés, Atitlàn et Tolimàn. Ce lac est d’ailleurs dû à une éruption volcanique qui s’est produite il y a plus de 84 000 ans.

lac Atitlan, Guatemala
Crédits : Pixabay

Antigua Guatemala

C’est la ville la plus colorée du pays ! Elle est située au sud du Guatemala et est entourée de volcans. Sa réputation est due à ses bâtiments coloniaux restaurés en 1773 suite à un tremblement de terre. Mais Antigua reste une ville particulièrement charmante où l’ambiance latine est très présente.

Guatemala Antigua
Crédits : Max Pixel

Semuc Champey

Il s’agit certainement du plus beau parc naturel du Guatemala. Au milieu de la forêt, ce site abrite un pont de calcaire naturel. Il a été découvert seulement en 1950, mais c’est désormais devenu une zone très appréciée des touristes.

Semuc Champey, Guatemala
Crédits : Wikimedia Commons

Les volcans

Le Guatemala recense une vingtaine de volcans sur son territoire. Ceux-ci créent de jolis paysages dans le décor du pays. Il est possible de réaliser des randonnées ou bien des treks autour de certains d’entre eux. Il faut cependant en éviter d’autres, car ils sont menaçants. Le volcan de Fuego est le plus connu, mais aussi le plus dangereux. Il enregistrerait entre cinq et sept explosions faibles à modérées chaque jour.

Volcan de Fuego, Guatemala
Crédits : Flickr

Vous aimerez aussi :

Pérou : des décors dépaysants et une culture hors du commun

Ushuaïa : que faire dans la ville surnommée “le bout du monde” ?

L’exceptionnelle île de Pâques et ses vestiges culturels