in

Le GR20 : Venez affronter ce sentier mythique de Corse !

Crédits : Jean-Baptiste Bellet / Flickr
Le GR20 : Venez affronter ce sentier mythique de Corse !
noté 5 - 2 vote[s]

Considéré comme l’une des randonnées les plus compliquées d’Europe, le GR20 est la traversée de la Corse partant de Calenzana (Nord) et aboutissant à Conca (Sud). Ce sentier est avant tout semé de paysages paradisiaques et de points de vue exceptionnels ! C parcours nécessite donc un certain entraînement, mais devrait ravir tous les aventuriers. 

Le parcours du GR20

Informations générales

Le sentier du GR20 traverse la Corse dans sa longueur. Vous lancer dans cette aventure, c’est accepter de parcourir 200 km à travers les montagnes. Pour longer le sentier, deux options sont possibles : du Nord au Sud (trajet le plus emprunté) ou le contraire. Il faut tout de même savoir que la partie Nord est plus compliquée. C’est pourquoi partir du Sud peut vous aider davantage à vous mettre en jambe. De plus, vous aurez le soleil dans le dos et aurez donc plus de visibilité ! À vous de voir…

À raison d’une étape par jour, un randonneur dit “classique” mettra seize jours à parcourir les 200 km. Un refuge est disponible à chaque fin d’étape, ce qui lui permettra de se ravitailler et surtout de se reposer !

La distance moyenne d’une étape est de 8 km pour 5 à 6 heures de marche.

Carte du GR20
Crédits : Wikipédia

Les lieux phares du GR20

  • La passerelle de Spasimata : Cette passerelle est un point de passage obligatoire du GR20. Vous la rencontrerez au cours de l’étape 3. Celle-ci vous permettra de traverser un ruisseau à l’entrée des gorges de la muvrella.
  • Les lacs de Capitellu et de Melo : situés à seulement 2 heures du refuge de Manganu, ces deux lacs s’étendent au pied de la brèche de Capitello. Le tout donne un paysage magnifique !
  • Les cascades des Anglais : Une heure avant d’arriver à Vizzavone, vous tomberez nez à nez avec ce groupe de cascades situées au pied du Monte d’Oro.
  • Le lac de Nino : Si vous envisagez de prendre le trajet Nord-Sud, c’est au cours de l’étape 6 que vous tomberez sur ce magnifique lac de montagne !
  • Les aiguilles et le col de Bavella :  Attention, nous parlons ici d’une vue implacable ! Au cours de votre ascension, vous pourrez profiter de ces murailles rocheuses et de tous ces pics qui, pour le plaisir de tous, nous donnent un panorama paradisiaque !
Passerelle de Spasimata
Crédits : akunamatata / Flickr

La préparation

Les conditions physiques requises pour se lancer dans le GR20

La traversée du GR20 ne se fait pas sans un minimum d’entraînement. Comme dit plus haut, cette randonnée est considérée comme l’une des plus compliquées d’Europe !

L’entraînement ne doit pas être intensif non plus, mais sachez qu’il sera nécessaire de vous exercer à la randonnée avant de partir. Essayez d’aller plusieurs fois en montagne où vos muscles prendront l’habitude des montées et des descentes. Pensez donc bien à travailler vos appuis et vos chevilles qui seront largement sollicités pendant votre séjour.

De même, tâchez d’utiliser le même matériel que celui avec lequel vous partirez. Vous prendrez ainsi l’habitude de vous en servir, mais aussi de l’avoir sur le dos tout au long de votre marche.

Attention : Si vous avez l’intention de partir avec un chien, sachez que lui aussi doit être entraîné. Emmenez-le donc avec vous au cours de vos entraînements !

Entrainement GR20
Crédits : Pxhere

Les conditions mentales requises pour le GR20

Vous le savez très bien, vous aurez beau avoir la condition physique la plus adaptée, sans le mental, elle ne vaut rien. Ainsi faut-il se préparer dans les conditions les plus similaires possible à celles que vous allez rencontrer lors de votre périple.

Vous partez en groupe ? Entraînez-vous en groupe. Vous connaîtrez alors les forces et les faiblesses de chacun d’entre vous.

Vous partez seul ? Alors, essayez de passer du temps seul pour ne pas sentir comme un vide au beau milieu du sentier.

Le budget

Le budget varie en fonction de votre parcours et de vos envies. Vous dormez entre chaque étape en refuge ? Dans une tente ? Vous mangez en refuge ? Tout est à prévoir.

Vous devrez d’abord compter le prix de votre équipement (que vous avez peut-être déjà).

Pour le trajet France-Corse : 

  • Avion : Entre 170 et 200 euros aller/retour par personne.
  • Bateau : Entre 50 et 95 euros pour la traversée (en fonction de la saison et voyage de nuit ou de jour)

Pour dormir : 

  • Prix moyen d’une nuit en refuge : 14 euros par personne
  • D’un emplacement pour votre tente : 6 euros par personne
  • De la réservation d’une tente : 11 euros par personne

Pour manger : 

  • Prix moyen d’une assiette en refuge : 12 euros
  • D’un menu en refuge : 15-20 euros
Refuge d'Usciolu GR20
Crédits : Jean-Baptiste Bellet / Flickr

Équipement nécessaire

Accessoires : 

  • Une gourde
  • Un couteau multifonctions
  • Des bâtons de marche
  • Un appareil photo
  • Une lampe torche
  • Un briquet

Vous pouvez amplement vous passer de téléphone portable dans la mesure où il n’y a pas de réseau sur le GR20.

Vêtements :

  • Chaussures de marche
  • Casquette ou chapeau
  • Sac à dos
  • Veste de pluie
  • Lunettes de soleil
  • Vêtements chauds pour le soir

Soins :

  • Trousse de premiers secours
  • Nécessaire de toilette
  • Crème solaire

Ça y est… Vous voilà prêt à aller parcourir ce fameux GR20. En vous souhaitant un bon voyage sans accroc !

Source

Vous aimerez aussi : 

Corse : une île dépaysante et chaleureuse pour un séjour unique

Découvrez la calanque de Sormiou, un petit paradis français

France : Baladez-vous dans la forêt magique de Brocéliande