in

Écovolontariat : qu’est-ce que c’est et comment débuter ?

Crédits : Unsplash
Écovolontariat : qu’est-ce que c’est et comment débuter ?
noté 5 - 2 vote[s]

Nous sommes de plus en plus sensibilisés à la cause environnementale. En parallèle, le tourisme de masse se développe de plus en plus sur toute la planète. Or, même si c’est fort agréable, voyager n’est malheureusement pas toujours positif pour la santé de la Terre. En effet, qui dit “tourisme” dit “pollution”, “construction” et “déforestation”… Et si votre prochain périple était dédié à la protection de l’environnement ?

Qu’est-ce que l’écovolontariat ?

« L’écovolontariat est une action solidaire et participative qui consiste à aider, durant son temps libre, un projet lié à la préservation et à la valorisation de la diversité animale, végétale, environnementale et culturelle. L’écovolontaire est un citoyen engagé et bénévole et ne peut, à ce titre, recevoir de contrepartie financière pour son action. », telle est la définition officielle de l’écovolontariat selon un collectif composé de plus de 400 acteurs spécialisés dans ce domaine.

Cette forme de bénévolat peu connue du grand public consiste donc à apporter de l’aide à une ONG chargée de la sauvegarde de la faune et de la flore ou encore des cultures. De ce fait, la plupart des écovolontaires décident de partir sur leur temps libre à l’étranger pour venir en aide à une ONG étrangère ou française. Il existe de nombreuses possibilités pour pratiquer l’écovolontariat et il y en a pour tous les goûts. Vous pourrez aussi bien nettoyer des plages ou des forêts que prendre soin d’animaux, sensibiliser des populations et jardiner pour entretenir un sanctuaire.

éléphants
Crédits : Unsplash

En plus de réaliser de bonnes actions et d’être au service d’une ONG qui vous tient à cœur, vous pourrez échanger avec d’autres écovolontaires issus d’autres pays, mais aussi profiter d’un peu de temps libre pour visiter et découvrir les environs.

Quelles sont les procédures pour tel voyage ?

Dans la plupart des cas, l’écovolontariat est coûteux. En effet, en plus d’apporter une aide humaine, vous soutenez également l’ONG sur le point financier. Pour cela, vous devez payer votre transport, votre logement, vos repas, mais également reverser une certaine somme à l’organisation. Ce type de bénévolat n’est donc pas accessible à tout le monde même si cela ne revient parfois pas plus cher qu’un voyage à l’autre bout du monde. L’écovolontariat n’est donc pas à prendre à la légère. Si vous décidez de partir, il faut donc bien réfléchir à l’ONG pour laquelle vous voulez sacrifier du temps et de l’argent. Il est parfois possible de réaliser ce type d’aventure gratuitement, mais cela se passe généralement en France.

De plus en plus d’agences et d’associations se spécialisent dans l’écovolontariat. Il s’agit donc d’un marché de plus en plus concurrentiel. Certains sites très bien élaborés permettent de choisir son voyage selon ses attentes à savoir le type de missions, le prix, la durée du séjour, etc.

Il ne vous reste plus qu’à comparer les offres, trouver le séjour qui vous correspond et partir vivre l’aventure de l’écovolontariat durant vos prochaines vacances !

Vous aimerez aussi :

10 conseils pour voyager de manière éco-responsable

Panama : Le fantastique village écolo tout en bouteilles

Brésil : le Pantanal, un paradis écologique