in

Le site archéologique de Carthage, vestige d’un antique empire

Crédits : iStock
Le site archéologique de Carthage, vestige d’un antique empire
noté 4.5 - 2 votes

Au IXe siècle avant J-C, la ville de Carthage voit le jour sur le golfe de Tunis, dans l’actuelle Tunisie. À partir du VIe siècle av. J.-C., Carthage fonde un véritable empire marchand de premier plan s’étendant du sud de l’Espagne jusqu’en Libye en passant par la Tunisie, sa terre centrale. Devenant une civilisation riche au même titre que les Romains et les Perses, les monuments et constructions se sont multipliés à Carthage. De nombreuses guerres ont été menées par cet empire, notamment contre l’Empire romain et c’est finalement en 146 av. J.-C. que la civilisation carthaginoise s’éteint, conquise par les romains. Une seconde Carthage au style romain est reconstruite, sur les ruines de l’ancien empire. Venez découvrir les vestiges carthaginois et romains d’un empire riche datant de l’Antiquité !

Le lieu est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et constitue le berceau de la civilisation carthaginoise et de la langue punique. Détruites et reconstruites par les Romains lors de la Troisième guerre punique, de nombreuses constructions d’architecture romaine voient le jour et constituent aujourd’hui un site archéologique d’une valeur rare qui témoignerait de près de 2000 ans d’histoire.

Le site archéologique de Carthage abrite donc des vestiges en majorité romains, mais aussi carthaginois, vandales (peuple germanique oriental), paléochrétiens (origines du christianisme) ou encore arabes. On retrouve dans ce site les ports puniques, les nécropoles, l’amphithéâtre, les basiliques, l’acropole de Byrsa, les thermes d’Antonin et les citernes de la Malaga.

La présence des ports antiques de Carthage peut témoigner de la grandeur de l’empire marchand, véritable carrefour commercial et culturel antique. Toutes les fondations phéniciennes et les constructions romaines démontrent l’influence importante qu’aurait eue Carthage sur le développement des arts, l’urbanisme et l’architecture du bassin méditerranéen. Carthage est presque le seul endroit où observer les vestiges de la culture phénico-punique est possible. Elle forme aussi un lieu important pour la civilisation africo-romaine, car dès la reprise de la ville par les Romains, celle-ci est transformée en capitale de la province d’Afrique proconsulaire, place forte de la République et l’Empire roman sur le continent africain.

À partir du XXe siècle, le site de Carthage est urbanisé de manière non contrôlée. Mais le site archéologique garde toujours ses principaux vestiges, tous représentant la ville antique : forum, théâtre, thermes, temples, maisons… La préservation du site permet une conservation presque intacte de toutes les structures et des travaux de restauration sont réalisés depuis 2009 afin de protéger au mieux ce lieu d’histoire et de culture antique.

Voici plus de photos qui vous donneront envie de vous immerger dans l’antique Carthage :

Un antique jardin de Carthage / Crédits Wikimedia Commons
ruines de Byrsa Carthage
Crédits : Wikimedia Commons

Source

Vous aimerez aussi :

Les 10 temples de l’Égypte Antique les plus fascinants

7 monuments détruits par la guerre en Syrie

Les 4 monuments à ne pas manquer en partant à Athènes