in

Tiébélé, un petit village burkinabé à l’architecture hors du commun

Crédits : Wikimedia Commons
Tiébélé, un petit village burkinabé à l’architecture hors du commun
noté 4 - 2 vote[s]

Comme dans de nombreux autres pays d’Afrique, de nombreux villages traditionnels du Burkina Faso sont encore préservés et habités. Certains d’entre eux sortent du lot grâce à leur architecture unique. Le village de Tiébélé est reconnu quant à lui pour ses maisons que l’on peut considérer comme des œuvres d’art.

Une architecture qui se démarque des autres

Dans le sud du Burkina Faso, près de la frontière avec le Ghana, se trouve un village où le tourisme se développe plus que dans les environs. La raison ? L’originalité de ses des traditions architecturales “Gourounsi “. Ces casas sont caractérisées par une construction à partie de briques de boue. À cela s’ajoute une façade sur laquelle des formes géométriques sont peintes avec de l’argile. Les bâtiments les mieux décorés sont généralement les plus importants comme le mausolée pour les défunts. Et si les maisons semblent autant entretenues, c’est parce que les femmes du village repeignent les casas chaque année.

Le clou du spectacle lors de la visite de Tiébélé est la vue de la demeure royale de la bourgade qui demeure la plus immense et la plus impressionnante de toutes. C’est ainsi que le peuple des Kassena qui vit à Tiébélé a vu débarquer des touristes quotidiennement dans leur village reculé. Même si le développement du tourisme peut être bénéfique au processus de sauvegarde du village, cela peut parallèlement nuire aux traditions des Kassena.

Tiébélé, village burkinabé
Crédits : Wikipédia

À la découverte de la culture des Kassena

Malgré le fait que le Burkina Faso soit l’un des pays les plus pauvres au monde, il fait partie des plus riches culturellement parlant. Dans ce village, on retrouve la religion musulmane, mais surtout des animistes. Mais là-bas, la religion des habitants importe puisque ce n’est pas le moteur de leurs traditions. Les Kassena font partie des premiers groupes ethniques à s’être installés au Burkina Faso au XVe siècle. Ce village et ce merveilleux style architectural qui attire aujourd’hui les curieux ne datent donc pas d’aujourd’hui. Les décorations présentes sur les maisons ont parfois une signification, tandis que d’autres sont simplement décoratives. Il s’agit d’un art propre à la culture Kassena.

Tiébélé, Burkina Fasso
Crédits : Wikimedia Commons

Si vous souhaitez vous rendre dans ce village, veillez bien à respecter les coutumes et les habitudes du peuple qui l’habite. Par exemple, seule la famille noble est autorisée à porter du rouge ou des accessoires comme des parapluies ou parasols. De plus, pour comprendre l’histoire de Tiébélé et vivre une expérience encore plus agréable, il est préférable de faire appel à un guide local.

Tiébélé, Burkina Fasso
Crédits : Wikimedia Commons

Sources : Sain et Naturel, Trésors du monde

Vous aimerez aussi :