in

Les secrets du Désert du Sahara

Crédits : Pixabay / JimboChan
Les secrets du Désert du Sahara
noté 5 - 5 vote[s]

Le désert du Sahara est le plus grand désert du monde. Il s’étend sur 5 000 km de l’océan Atlantique à la mer Rouge et couvre plus de 8 millions de kilomètres carrés, soit une superficie équivalente à celle de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande cumulée ! Le Sahara traverse 10 pays d’Afrique : le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, l’Égypte, le Soudan, le Tchad, le Niger, le Mali et la Mauritanie, mais les frontières sont assez floues. Il se prolongerait même au-delà de la mer Rouge et les géographes parlent d’un grand désert saharo-arabique. Contrairement à une idée répandue, le désert de sable ne couvre que 20 % de la superficie du Sahara. La plupart des voyageurs connaissent les images des déserts de sable, mais négligent celles des montagnes, des hamadas, des regs et des régions couvertes d’immenses nappes de sable comme la Majabat al Koubra. Niveau climat, la température maximale du Sahara est de 55 °C, mais le soir arrivé la température peut tomber à 15 °C et même à 0 °C en hiver.

Crédits : Nasa

Un lieu chargé d’histoire

Le désert du Sahara n’a pas toujours été un lieu hostile à la vie. Il y a quelques milliers d’années en arrière, le « désert » était traversé par des fleuves, des montagnes, les peintures rupestres découvertes révèlent que la faune et la flore y abondaient. Mais maintenant ce sont du sable, des rochers et des vents très violents qui règnent sur le Sahara. Les tempêtes de sable sont courantes sur ce plateau situé entre 200 et 500 m d’altitude. Mais dans cet espace qu’est le désert du Sahara, vivent 2,5 millions de personnes. Mais qui est ce peuple du désert ?

La population du Sahara

Le désert du Sahara n’est pas totalement désert, un peuple y vit et cela ne date pas d’aujourd’hui. Au Sahara, de nombreuses traces d’une activité humaine préhistorique ont été découvertes (outils, poteries, et peintures rupestres). Bien que le réchauffement climatique se fût amorcé, le Sahara était encore humide vers 6500 ans av. J.-C. Le Sahara devint aride vers 3900 av. J.-C., entraînant la migration des populations du centre de l’Afrique du Nord à la vallée du Nil, ce qui a finalement conduit à l’émergence des premières sociétés complexes et très organisées. Le peuple d’aujourd’hui est surtout nomade, environ 1,5 à 2 millions d’habitants, mais ce chiffre baisse, car de plus en plus de nomades se sédentarisent dans les villes en pleine expansion qui gagnent sur le désert. Trois peuples vivent actuellement au Sahara : les Maures, les Tedas et les Touaregs. Ces peuples s’installent et cultivent de toutes petites zones où seule l’eau arrive (les oasis). La ressource principale est le palmier dattier. Les premières zones productrices de dattes dans le monde sont les oasis de l’oued Rhir, en Algérie. Les autres cultures (céréales, légumes) sont produites sous les palmeraies.
Bien sûr le Sahara joue un grand rôle dans le monde de l’économie grâce à ses riches ressources minières, de gaz, de pétrole, d’uranium… etc., exploitées principalement par l’Algérie et la Libye.

Les animaux

Dans ces conditions climatiques, seuls peu d’animaux et en particulier les insectes arrivent à survivre : fennecs, gerboises, vipères, scorpions… Mais on aperçoit principalement des dromadaires, utilisés par les Touaregs pour se déplacer. Ces nomades se déplacent d’oasis en oasis pour abreuver leurs troupeaux, souvent composés de moutons, de chèvres et de dromadaires.

Le tourisme au Sahara : une invention du XXe siècle

Le tourisme au Sahara est récent. En 1919, seules les limites nord du Sahara avaient été survolées, et il faudra attendre 1922 pour que la mission Citroën dirigée par Haardt, Audoin et Dubreuil traverse pour la première fois le Sahara en automobile. Maintenant de nombreux séjours sont proposés au Sahara : du trekking aux randonnées tous terrains, l’économie touristique n’en démord pas. L’aspect humain est aussi très fort, cet espace est à en couper le souffle. Mais le climat chauffe de plus en plus et éloigne peu à peu les humains.

Crédits : Pixabay

Source — Wiki

Vous aimerez aussi :

L’incroyable Parc national du Grand Canyon américain

Le désert des Pinnacles en Australie

Découvrez les déserts d’Amérique du Sud de l’Altiplano