in

Admirez les plus beaux et impressionnants temples de Thaïlande

Crédits : Unsplash

Comme d’autres pays d’Asie, la Thaïlande regorge de temples à couper le souffle. Il y en a tellement qu’il est quasiment impossible de tous les voir en l’espace d’un séjour. Sans même vous éloigner des grandes villes, vous pourrez découvrir de magnifiques bâtisses chargées d’histoire et d’émotion. Même si ces temples sont aujourd’hui de véritables attractions touristiques, ils sont toujours utilisés à des fins religieuses et traditionnelles. C’est pourquoi leur visite doit se faire dans le plus grand des respects. Découvrez la beauté et la diversité de ces 7 temples thaïlandais.

Wat Rong Khun, Pa O Don Chai

Tout au nord du pays, dans la petite ville de Pa O Don Chai, vous pourrez observer ce qui est certainement le temple le plus surprenant du pays. Celui qui est nommé le temple blanc porte bien son nom puisqu’il est teint uniformément de cette couleur. Ce temple a été pensé par l’architecte Chalermchai Kositpipat et construit en 1997. Magnifique est très impressionnant, il se démarque littéralement de ce qu’on peut voir dans le reste de la Thaïlande.

Wat Rong Khun, Thaïlande
Crédits : Wikimedia Commons

Wat Phra Karo, Bangkok

Situé dans le centre historique de Bangkok, ce temple fait partie des plus connus du pays. Et pour cause, un tel temple ne passe pas inaperçu dans la capitale thaïlandaise. En plus d’être très impressionnant et sublime, c’est aussi l’un des lieux religieux les plus importants de la Thaïlande. De nombreux rassemblements bouddhistes y sont en effet organisés fréquemment.

Wat Phra Karo, Thaïlande
Crédits : Wikimedia Commons

Wat Chai Watthanaram, Ban Pom

Dans la ville historique d’Ayutthaya, vous découvrirez ce célèbre temple bouddhiste construit en 1630. Celui-ci fut érigé sur les rives Chao Phraya en hommage à la mère du roi Prasat Thong. Beaucoup comparent Wat Chai Watthanaram aux temples khmers d’Angkor… c’est pour vous dire à quel point il mérite le coup d’œil !

Wat Chai Watthanaram, Thaïlande
Crédits : Wikimedia Commons

Wat Phrathat Doi Suthep, Chiang Mai

Ce temple est l’un des plus vénérés de la province de Chiang Mai. C’est notamment dû à la légende de l’Éléphant blanc ! En effet, selon les croyances locales, ce dernier serait à l’origine de la construction de ce monument en 1383. Il est apprécié des touristes, car en plus de son histoire, son architecture est impressionnante, notamment grâce à sa couleur dorée.

Wat Phrathat Doi Suthep, Thaïlande
Crédits : Wikipédia

Wat Arun, Bangkok

Ce temple de la capitale thaïlandaise se trouve sur la rive droite du fleuve Chao Phraya. Ce monument bouddhiste impressionne par ses dimensions. En plus, son architecture traditionnelle étonne au beau milieu du reste de la ville. Lors d’un séjour à Bangkok, difficile donc de passer à côté de l’incontournable visite de Wat Arun.

Wat Arun, Thaïlande
Crédits : Wikipédia

Wat Saket, Bangkok

Toujours à Bangkok, Wat Saket est un temple qui se situe en hauteur sur une colline artificielle d’une hauteur de 75 mètres. Alors, en plus de voir de plus près ce monument surnommé “la montagne dorée”, vous pourrez contempler la capitale vue d’en haut. De plus, ce temple est également très important pour les bouddhistes, car il renfermerait une relique du Bouddha.

Wat Saket, Thaïlande
Crédits : Flickr/ Jason Eppink

Wat Phra Si Sanphet, Alutthaya

Dans l’ancienne capitale royale de la Thaïlande, Ayutthaya est un temple bouddhiste qui servait à l’époque de temple royale. À son apogée, c’était le plus grand monument de la région. Bien qu’il soit aujourd’hui en ruines, il n’en reste pas moins impressionnant.

Wat Phra Si Sanphet, Thaïlande
Crédits : Wikimedia Commons

Vous aimerez aussi :

Thaïlande : voici la ville des singes !

Top 15 des destinations pour partir avec des enfants

Les 10 plus beaux endroits pour siroter un cocktail dans le monde