Loading

Où souhaitez-vous voyager ?

Votre voyage vous mènera sur les plus beaux spots du monde

L’exceptionnelle île de Pâques et ses vestiges culturels

Notez cette destination

L’Île de Pâques ! Tout le monde connaît cet endroit unique au monde de par son isolation, sa culture unique au monde et bien évidemment ses monuments à l’instar de ses grands visages en pierre appelés « moai ». Depuis l’an 300, l’île est habitée par des Polynésiens et ceux-ci ont développé une culture et une société isolées de tous sans subir une quelconque influence d’une population extérieure. C’est à partir du Xe siècle et jusqu’au XVIe siècle que les monuments bien connus d’aujourd’hui voient le jour, formant l’un des paysages culturels les plus inédits au monde.

Cette île du Chili appelée Rapa Nui chez les autochtones est située à 3700 km de la côte continentale, en plein océan Pacifique. Sur les 16 628 hectares de l’île, 7 000 sont occupés par le patrimoine. La superficie de l’île est d’environ 163 km² et compte près de 5 000 habitants. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle amène chaque année plus de 65 000 curieux.

Capture Google Maps

L’Île de Pâques a été habitée par un groupe de colons polynésiens qui a développé une culture unique au monde après s’y être implanté dont les vestiges restants sont les « moai », ces grandes statuts aux effigies humaines et les « ahu », des plateformes cérémonielles toutes sculptées à la main entre le Xe et XVIe siècle. Près de 900 moai, 300 ahu et d’autres vestiges concernant l’agriculture, le logement et les rites funéraires sont comptabilisés. Ce sont essentiellement les moai qui attirent les touristes chaque année. Hauts de 2 à 20 m, ils sont tous constitués de roche basaltique dure. On ne sait toujours pas à l’heure actuelle à quoi servaient ces statues, ce qu’elles représentent ou si elles avaient une fonction précise.

Crédits : Maxpixel

La diminution des ressources naturelles au XVIIe siècle aurait provoqué la chute de ce peuple Rapa Nui. Au fil des siècles, à cause de la colonisation espagnole, la déportation des Rapa Nui dans des zones restreintes, l’esclavage et l’apport de maladies par les colons, la population locale s’est réduite à près de 100 personnes. De nos jours, les habitants de l’île sont des immigrés chiliens, des Européens et les descendants de la population Rapa Nui.

Le volcan Maunga Terevaka/Crédits : Pixabay

L’Île de Pâques est un vestige culturel unique au monde, car il démontre les talents artistiques d’une population soumise à elle-même, sans influence extérieure de la part d’un peuple voisin pendant plus d’un millénaire. La construction de sanctuaires, de structures et statues inédites témoignent d’une population bâtie autour d’une culture qui ne se retrouve nulle part ailleurs. Les Rapa Nui ont créé leur propre société et développé leur propre culte. C’est par cet aspect historique que l’île contient un paysage culturel exceptionnel et introuvable ailleurs. Si vous souhaitez découvrir l’Île de Pâques dans son intégralité, cela est possible grâce à des randonnées pédestres, cycliques ou motorisées et vous pourrez ainsi découvrir l’ensemble culturel de l’île et les vestiges d’un peuple très rare et isolé.

Voilà encore quelques photos de l’Île de Rapa Nui :

Crédits : Pixabay

Crédits : Wikimedia Commons

Crédits : Alessandro Caproni – Flickr

Crédits : Pixabay

Source